Vous êtes ici

Appel à communication pour la Journée d’Étude Génétique des textes et des arts Regards croisés sur l’œuvre comme processus : théories, pratiques et recherches en cours

Date: 
07/06/2019
Date limite: 
29/03/2019

 

Appel à communication pour la Journée d’Étude

Génétique des textes et des arts
Regards croisés sur l’œuvre comme processus : théories, pratiques et recherches en cours

La génétique apparaît dans le panorama intellectuel et littéraire des années soixante-dix ; elle est aujourd’hui reconnue comme l’une des principales innovations critiques des trente dernières années dans les méthodes d’analyse scientifique de la littérature et de la création. En tant qu’approche de l’œuvre in statu nascendi, reposant sur l’étude, pour reprendre la formule de Louis Aragon, non de « l’écrit figé par la publication », mais du « texte en devenir, avec ses ratures comme ses repentirs », elle s’intéresse aux processus de la création, qu’elle hiérarchise, explique et étudie.

Longtemps associée à l’étude des manuscrits de Zola, de Proust, de Flaubert ou de Valéry, la génétique connaît aujourd’hui une vaste extension de son champ de recherches, dont acte le volume collectif L’Œuvre comme processus, dirigé par Pierre-Marc de Biasi et Anne Herschberg Pierrot. Depuis une dizaine d’années, elle s’ouvre progressivement à ces nouveaux territoires que constituent les littératures étrangères, mais également les arts plastiques.

Dans le cadre du séminaire « Génétique des textes et des arts : regards croisés sur l’œuvre comme processus », organisé avec le soutien de l’ITEM, de l’Université Paris Nanterre et de l’Université Paris 8, nous invitons les jeunes chercheurs à venir présenter leurs recherches, ayant trait à la génétique (littérature française et hispano-américaine, traduction, théâtre, histoire de l’art, études comparées) lors d’une journée d’étude interdisciplinaire, qui se tiendra le 7 juin 2019. Les contributions, en français, anglais ou espagnol, pourront aborder toutes les dimensions stylistiques, structurelles et relationnelles qui caractérisent les processus de création. Les intervenants sont invités à mettre l’accent sur la réalité quotidienne du travail des écrivains et des artistes, sur l’évolution de leurs techniques au fil des ans ou d’une œuvre à l’autre, mais également sur leurs pratiques de recherche et les méthodologies qu’ils emploient.

On s’intéressera, en priorité, aux axes de réflexion suivants :

  • Génétique des textes et des arts.
  • Archives, pratiques et techniques de la création.
  • Bibliothèques et « musées imaginaires » d’écrivains ou d’artistes.
  • Stylistique et critique génétique.

Les propositions devront comporter les éléments suivants :

Le nom, les coordonnées et l’institution du/des auteur.e.s, ainsi que leur Laboratoire d’appartenance et leur champ de recherche spécifique. La journée d’étude est ouverte essentiellement aux étudiants de niveau Master, Doctorat et Post-Doctorat.

Les résumés des communications proposées (3000 signes maximum) sont attendus pour le 29 mars 2019.
Chaque proposition se verra accompagnée d’une courte bibliographie raisonnée de références scientifiques en fin de document (qui ne seront pas prises en compte par le comité comme faisant partie des 3000 signes prescrits).

Résumés et notices biobibliographiques sont à envoyer à genetiquedestextesetdesarts@gmail.com 

Communication des avis du Comité d’organisation : mi-avril.
Les articles dont le résumé aura été sélectionné sont attendus pour le 24 mai 2019.

Pour suivre le programme du séminaire : groupe Facebook : jeunes chercheurs en génétique des textes et des arts.

Comité de sélection :

Gabrielle Andries (École du Louvre, ITEM), Bahia Dalens (Université Sorbonne Paris Cité), Vera Gajiu (Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis), Perrine Guéguen (Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis), Grégory Jouanneau- Damance (Université Paris Nanterre, Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis, ITEM).