Vous êtes ici

Pratiques sociales de la danse durant la Seconde Guerre mondiale

Date: 
11/06/2020
Date limite: 
20/12/2019

Journées d’études pluridisciplinaires organisées dans le cadre du groupe de recherche « bals clandestins » du Centre d’histoire sociale des mondes contemporains

Campus Condorcet Aubervilliers Première journée - Jeudi 11 juin 2020

Ces journées d’études, dont la première se tiendra le jeudi 11 juin 2020, sont organisées dans le cadre d’un groupe de recherches dédié à l’histoire des bals clandestins en France, créé en 2017 au sein du Centre d’histoire sociale des mondes contemporains (UMR 8058, CNRS/Université Paris 1). Elles ont pour objet de susciter de nouvelles études sur l’histoire des pratiques sociales de la danse durant la Seconde Guerre mondiale dans les territoires impliqués dans le conflit (zones occupées ; espaces coloniaux, etc.). Sont concernées les danses pratiquées dans un contexte de bals, de cours de danses de salon ou de manifestations festives, par opposition aux danses représentées dans le cadre de spectacles séparant strictement les spectateurs des “performers”.

Les communications attendues porteront sur des travaux élaborés à partir de sources écrites, audiovisuelles, muséales ou orales inédites. La contextualisation des données devra être clairement exprimée en spécifiant le plus de variables possible : caractéristiques géographiques de la région concernée, dominante religieuse, taille et type de population des agglomérations où se déroulent les assemblées de danse, cadres, fréquence, formations musicales mobilisées, informations sur les participant.es (origine socio-professionnelle, âge, sexe), proportion féminine/masculine, présence de parents des plus jeunes. En ce qui concerne les bals clandestins proprement dits, la présence et le dynamisme de la Résistance, à l’échelle du département, voire de la région, pourront être évoqués, en les replaçant dans une chronologie historique.

L'appel à communications