Vous êtes ici

S’imposer en dansant : créativité et prestige des femmes de Mayotte

Date: 
21/10/2021

La soutenance de thèse d'Elena Bertuzzi aura lieu le 21 octobre 2021 à 9 h

à l'Université de Paris Ouest Nanterre la Défense - salle B15 bât. B

Elle sera suivie à 14h30 de la projection du film "Un debaa pour le 14 juillet" réalisé par Elena Bertuzzi & Laure Chatrefou.

 

 

 

S’imposer en dansant : créativité et prestige des femmes de Mayotte

Cette thèse propose une étude du debaa, un art musico-chorégraphique d’inspiration soufie. Cette pratique, emblème de la socialité féminine, a été utilisée comme prisme pour observer l'éthos des femmes mahoraises. La démarche de l'auteur est double. D'une part, par une participation corporelle intense, son expérience est devenue une source de réflexion et de connaissance. D'autre part, les éléments formels et performatifs de la danse ont été étudiés avec la Cinétographie Laban, un système de notation du mouvement. Cette double perspective, centrée sur l'analyse des qualités gestuelles, des manières de faire, des modalités de présence, a révélé l'interaction entre le vécu corporel, l’intentionnalité et l’affirmation de valeurs communautaires. L’objectif d’étudier cette religiosité féminine ludique, inventive et solidaire a accordé une importance capitale à la parole des femmes. La thèse montre que le debaa a connu une évolution historique grâce à des initiatives individuelles et créatives de certaines maîtresses coraniques. Ces initiatives ont été stimulées à la fois par le rôle important des femmes dans le processus de départementalisation de Mayotte et par la nécessité de sauvegarder la moralité des filles conformément aux coutumes traditionnelles dans une société en pleine mutation. À travers le debaa, les femmes ont trouvé une sorte d'arène où elles expriment leur convivialité ainsi que leurs rivalités pour le prestige personnel et familial. Cette thèse démontre l'intérêt de se pencher sur les propriétés formelles de la danse et sur des éléments corporels qui peuvent sembler à première vue marginaux ou éphémères - la qualité d'un toucher, la direction d'un geste, d'un regard - afin de comprendre des aspects essentiels de la structuration des relations sociales.

 

Mots Clés :

Anthropologie de la danse, éthos féminin, rituel soufi, Cinétographie Laban, Mayotte, debaa.